Pacific Aïkido Seminar avec NOBUO TAKASE Shihan, 7e Dan Aïkikai au Dojo d'Erima les 17, 18 et 19 août 2018.

Smaller Default Larger

L'aikido selon Saito Sensei en 1996

Traduit par Didier

morihiro-saito-tai-no-henkoIl c'est passé vingt-sept ans depuis le décès du fondateur et aujourd'hui de nombreux styles différents d'aïkido existent.

Le résultat est que les enseignants ont appris librement en fonction de leurs moyens individuels de la pensée.

Bien sûr, c'est une belle chose pour les instructeurs d'enseigner en fonction de leurs propres idées.

Cependant, je suis obligé de me sentir un peu mal à l'aise face à une telle situation qui se traduit par une confusion sur la nature de l'aïkido que le fondateur à laborieusement élaboré au cours de sa vie.

La raison est qu'aujourd'hui, dans l'aïkido, il y a ceux qui ne reconnaissent pas la validité des techniques d'armes employant l'aiki ken et l'aiki jo. Par ailleurs, il en est dont l'aïkido techniques sont très différentes de celles du fondateur. Il reste peu de traces du génie du fondateur de l'aïkido.

 

Etant un élève direct du fondateur et la personne en charge de son dojo personnel, je ne cesse de me rappeler à ma responsabilité de transmettre fidèlement ses enseignements comme je l'ai fait avec mes élèves.

Morihiro Saito
Ibaragi Dojo, Mars 1996

 

Morihiro Saito, 9ème dan, à été pendant 56 ans l'un des enseignants les plus actif de l'aïkido.

Il était l'un des plus proches élèves du fondateur Ueshiba et à exploité le dojo Ueshiba à Iwama, (Préfecture d'Ibaragi) tout en servant de gardien au sanctuaire de l'Aikido.

Saito était bien connu au niveau international en raison de ses nombreux ouvrages techniques et pédagogiques et de ses fréquentes visites qui l'ont conduit dans plus de vingt pays.